Premier procès du Round Up aux États-Unis

06.07.2018 - 08:00
-
Antonin GARNIER
-

Le premier procès civil contre le groupe Monsanto concernant les possibles effets cancérigènes de son herbicide à base de glyphosate, le Round Up, devait débuter le 9 juillet après une série d’auditions techniques, au tribunal de San Francisco. Un Américain de 46 ans qui a vaporisé du Round Up pendant plus de deux ans entre 2012 et 2014, estime que son cancer, en phase terminale, est lié à l’usage du désherbant et accuse Monsanto d’avoir sciemment dissimulé sa dangerosité.

Mots-clés