Sécheresse

Premières interventions de l'armée

Jean-Pierre Raffarin, Premier ministre, l’avait annoncé le 22 août : en cas de situation ultime, l’armée aiderait au transport de fourrage. C’est chose faite. Deux convois militaires ont été organisés en direction de la Saône-et-Loire et de la Côte-d’Or au cours de la semaine du 8 septembre.

Le ministère de la Défense a annoncé le 8 septembre « la participation des armées à une mission transport de fourrage ». Dès le 9 septembre, 30 camions d’une contenance de 12 tonnes ont été mobilisés pour un chargement dans l’Aisne et un déchargement en Saône-et-Loire. Le même jour, c’est la Côte-d’Or qui apprenait qu’elle bénéficierait d’un convoi de 450 tonnes. Cette opération, qualifiée de « ponctuelle » par le ministère de la Défense, devait démontrer son efficacité pour qu’elle soit réitérée dans les semaines prochaines.