Protections des cultures : une situation qui ne satisfait personne

Alors que la réglementation européenne actuelle sur les produits phytosanitaires montre de sérieuses limites, c’est une transition globale vers une agriculture durable qui permettra de réduire l’utilisation des pesticides et mieux protéger les cultures, souligne la Fondation pour le soutien à l’investissement rural en Europe (RISE) qui propose dans son dernier rapport intitulé « La protection des cultures et le système alimentaire de l’UE : Où vont-ils ? », publié le 19 mai.

Face au dysfonctionnement de la réglementation européenne pour la protection des cultures qui ne satisfait personne, la Fondation pour le soutien à l’investissement rural en Europe (RISE), propose dans son rapport intitulé « La protection des cultures et le système alimentaire de l’UE : Où vont-ils ? » publié le 19 mai, la mise en place d’une transition globale vers une agriculture durable.