UE/Mercosur

Reprise « constructive » des négociations malgré le problème argentin

« Il y a eu un échange très constructif et une claire volonté d'avancer », a affirmé le chef de la délégation européenne, Joao Aguiar Machado, à l’issue d’une réunion destinée à relancer les négociations commerciales entre l'UE et le Mercosur (Argentine, Brésil, Uruguay et Paraguay), le 2 juillet à Buenos Aires. L’ambiance de ces pourparlers a été quelque peu gâchée par le différend sur les mesures instaurées récemment par l’Argentine et jugées protectionnistes par Bruxelles. Un problème que l’Union a soulevé lors d’une session du Conseil du commerce des marchandises de l’OMC, le 5 juillet à Genève.
«Nos objectifs ont été largement atteints lors de ce premier round », a assuré le chef de la délégation européenne après la reprise des pourparlers entre l’UE et le Mercosur (Argentine, Brésil, Uruguay, Paraguay) pour la conclusion d’un accord de libre-échange redouté par le secteur agricole européen. 
Bruxelles avait pourtant souligné le 29 juin l'impact sur ces négociations de mesures mises en place récemment par Buenos Aires et jugées protectionnistes.