Scandale des œufs au fipronil : deux entreprises néerlandaises jugées responsables

Deux entreprises de désinfection néerlandaises ont été jugées responsables, le 20 mai par le tribunal d’Arnhem aux Pays-Bas, du scandale sanitaire des œufs contaminés au fipronil révélé en 2017. Les deux sociétés Chickfriend et Chickclean pulvérisaient un anti-parasite contenant du fipronil chez des éleveurs de volailles pour lutter contre le pou rouge en sachant que l’usage de cet antiparasitaire destiné aux animaux domestiques était interdit dans la chaîne alimentaire.

Mots-clés