Seules l’Europe et la Russie réduisent leurs émissions d’azote, selon une étude

16.10.2020 - 08:00
-
Ivan LOGVENOFF
-

Dans un article publié le 7 octobre dans Nature, un groupe de chercheurs a mené « la première étude comparée mondiale des bilans régionaux d’émissions de protoxyde d’azote », en évaluant les émissions et les puits de chaque continent. Au niveau mondial, les émissions d’azote d’origine humaine auraient augmenté d’après leurs résultats de 5 600 t d’azote par an en 1980, à 7 300 t/an entre 2007 et 2016 (17 000 t/an en incluant les sources naturelles).

Mots-clés