Sûreté alimentaire : l’Efsa confirme les risques liés au dioxyde de titane

L’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) estime dans un avis publié le 6 mai que le colorant E171 ou dioxyde de titane, ne peut plus être considéré comme sûr en tant qu’additif alimentaire. En réponse à une demande de la Commission européenne l’Efsa a mis à jour son évaluation de la sécurité de cet additif qu’elle avait réalisée en 2016, en se basant sur de nouvelles preuves scientifiques et données sur les nanoparticules. Conclusion : les experts scientifiques n’ont « pas pu exclure les problèmes de génotoxicité après la consommation de particules de dioxyde de titane.

Mots-clés