Prix alimentaires

Tension sur les marchés céréaliers après la nouvelle hausse des cours

Alors que les prix alimentaires mondiaux ont atteint un nouveau record en février, pour le huitième mois consécutif, la FAO estime que des hausses inattendues des cours du pétrole pourraient exacerber davantage la situation déjà précaire des marchés alimentaires.
La FAO s'attend à un resserrement de l'offre et de la demande mondiales de céréales en 2010/11. Face à une demande croissante et au déclin de la production céréalière mondiale en 2010, cette organisation s'attend à une chute brutale des stocks céréaliers mondiaux du fait de la diminution des quantités de blé et de céréales secondaires. Les cours internationaux des céréales ont accusé de fortes hausses, les prix à l'exportation des principales céréales ayant augmenté d'au moins 70 % depuis février 2010, précise-t-elle.
Mots-clés