Transparence des marchés agricoles : encore quelques détails à finaliser

Le règlement proposé par la Commission européenne pour renforcer la transparence des marchés agroalimentaires tout au long de la chaîne d’approvisionnement doit encore être légèrement adapté avant son adoption probable en septembre. Les détaillants s’inquiètent des surcoûts potentiels et de la divulgation de certaines informations jugées confidentielles.

Initialement prévu le 26 juillet, le vote par les États membres de la nouvelle réglementation visant à améliorer la transparence des prix dans la chaîne d’approvisionnement alimentaire a finalement été reporté au mois de septembre, des clarifications étant nécessaires (1). Ce texte doit permettre de recueillir, centraliser et publier les informations essentielles sur la manière dont les prix des produits sont déterminés et évoluent tout au long de la chaîne alimentaire afin notamment de donner davantage de moyens aux acteurs plus faibles et de plus petite taille.