UE-Mexique : un accord commercial qui libéralise un peu plus les échanges de produits agricoles

08.05.2020 - 08:00
-
(RM)
-
L’UE et le Mexique ont officiellement finalisé le 28 avril la révision de leur accord commercial en vigueur depuis 2000. Une révision qui prévoit dorénavant une plus grande libéralisation des échanges de produits agricoles européens et mexicains. Cela concerne à la fois la viande, le miel, le sucre, l’éthanol, les fromages, le lait ou encore les fruits. Toutefois, cet accord soulève des critiques en France, notamment concernant l’ouverture de nouveaux contingents d’importation à droit réduit pour 20 000 t de viande bovine.

Après un accord de principe trouvé en avril 2018, l’UE et le Mexique ont finalisé le 28 avril le processus de révision de leur accord commercial en vigueur depuis 2000. Un nouvel accord qui prévoit que « la libéralisation totale des échanges atteindra plus de 85 % des lignes de tarifs douaniers qui n’avaient été libéralisées ». Dans ce nouveau cadre, l’UE importera à la fois 10 000 t de viande bovine et 10 000 t d’abats de bœuf avec respectivement un droit de 7,5 % introduit progressivement en 5 ans.