UE/Mercosur : enthousiasme des agriculteurs sud-américains, sauf pour le lait

19.07.2019 - 08:00
-
Par notre correspondant en Argentine, Marc-Henry André
-
À l’annonce du contenu de l’accord UE/Mercosur, le ministère brésilien de l’Agriculture a annoncé envisager l’abaissement du niveau des taxes d’importation sur les équipements laitiers pour booster la compétitivité des éleveurs face à l’éventuelle concurrence européenne directe. En Argentine aussi, l’enthousiasme suscité par l’annonce de l’accord UE-Mercosur est nuancé par les inquiétudes vis-à-vis de la compétitivité du secteur laitier, qui serait plus exposé que les autres filières.

Le soutien enthousiaste et unanime apporté à l’accord de libre-échange UE-Mercosur par les principaux syndicats d’agriculteurs des pays membres du bloc sud-américain n’a rien d’étonnant : ils en sont les premiers intéressés et, par là, ses plus ardents défenseurs. Dès l’annonce de l’accord, le 29 juin dernier, leurs dirigeants ont félicité leur gouvernement respectif, tout particulièrement le corps diplomatique remercié pour ses longs efforts.

Mots-clés