UE/Mercosur : le Portugal et l’Espagne veulent aller vite, la France et l’Irlande appellent à la prudence

22.12.2017 - 08:00
-
FXS, NO
-
Le Portugal et l’Espagne ont plaidé lors du dernier sommet européen pour une conclusion rapide des négociations de libre-échange entre l’UE et le Mercosur. À l’inverse, la France et l’Irlande ont appelé à la prudence, compte tenu des risques pour les secteurs agricoles sensibles de l’Union.

Les premiers ministres portugais António Costa et espagnol Mariano Rajoy ont tenu à souligner l’importance des négociations commerciales en cours entre l’UE et le Mercosur et la nécessité de parvenir rapidement à un accord lors du dîner des chefs d’État et de gouvernement des Vingt-huit réunis le 14 décembre à Bruxelles. Leurs partenaires français et irlandais ont, en revanche, appelé à la prudence. La France sera « très vigilante » sur l’impact d’un accord avec le bloc sud-américain sur le secteur agricole, a indiqué une source diplomatique française (voir encadré).