UE/Royaume-Uni : les opérateurs déplorent la complexité des contrôles douaniers

28.05.2021 - 19:33
-
(RM)
-
Face à l’augmentation des charges administratives et à la récurrence des retards d’expédition des produits agroalimentaires, plusieurs parties prenantes spécialisées sur les questions de douanes et de certification proposent des ajustements pratiques pour améliorer la mise en œuvre de l’accord UE/Royaume-Uni.

Cinq mois après l’entrée en vigueur de l’accord de commerce et de coopération entre l’UE et le Royaume-Uni, les parties prenantes telles que l’Institut des douanes et de la fiscalité indirecte (CLECAT) ou encore l’Association internationale d’entreprises indépendantes d’essais, d’inspection et de certification (TIC Council), ont appelé le 26 mai, devant les eurodéputés de la commission du Marché intérieur et de la protection des consommateurs, à améliorer sa mise en œuvre pour à la fois supprimer les surcharges administratives, réduire les coûts afférents et limiter les retards d’expéd