Utilisation des terres : les inquiétudes des ministres de l’Agriculture

14.04.2022 - 16:16
-
(AG)
-
Alors que les négociations entre les États membres sur la révision des objectifs climatiques du secteur de l’utilisation des terres et de la foresterie ont débuté, les ministres de l’Agriculture ont fait part de leurs inquiétudes, demandant des études d’impact afin d’évaluer les conséquences pour le secteur agricole et forestier.

La présidence française du Conseil de l’UE a mis sur la table le 6 avril un premier projet de compromis concernant la révision du règlement européen sur l’utilisation des terres, le changement d’affectation des terres et la foresterie. La Commission européenne propose de porter l’objectif d’absorptions nettes de carbone à -310 millions de tonnes d’équivalent CO2 pour 2030 et la neutralité climatique dans le secteur d’ici 2035. Sans toucher aux objectifs chiffrés, la France suggère un certain nombre de flexibilités.