Négociations commerciales : vives tensions entre industriels et distributeurs

Le bilan du troisième comité de suivi entre les producteurs, les transformateurs et les distributeurs avec les ministres de l’Agriculture et de l’Alimentation et de l’Industrie a mis au jour de vives tensions entre les parties. Chacun campe sur ses positions, les signatures de contrats n’avancent pas, mais la date de clôture des négociations fixée au 28 février ne sera pas décalée, assure le ministre Julien Denormandie.

À un mois du bouclage des négociations commerciales annuelles, les relations restent très âpres entre industriels et distributeurs, sur fond de tensions inflationnistes. En témoigne le troisième comité de suivi réunissant producteurs, transformateurs et distributeurs autour des ministres de l’Agriculture et de l’Alimentation et de l’Industrie. Loin de mettre toutes les enseignes dans le même panier, le ministère de l’Agriculture reconnaît néanmoins que « plusieurs points sont inquiétants ».