Pas d’opposition de l’Europe au rachat de Soufflet par InVivo

Intervenant dans le cadre d’une procédure normale d’examen sur les concentrations en Europe, la Commission européenne a annoncé le 22 novembre qu’elle autorisait l'acquisition du groupe Soufflet par l'Union InVivo. A l'issue de son enquête, « la Commission a conclu que la transaction ne soulèverait pas de problème de concurrence sur ces marchés, notamment en raison du nombre suffisant de concurrents alternatifs qui resteront sur le marché et/ou de l'absence de changements suffisamment spécifiques de la transaction », souligne le communiqué.

Mots-clés