Bel vend Leerdammer avant de se retirer de la Bourse

Tout en publiant ses comptes pour 2020, le groupe Bel a annoncé l’ouverture de négociations avec Lactalis pour lui céder Leerdammer en échange de la participation que détient le leader mondial des produits laitiers dans son capital. Dans la foulée, Unibel, le holding familial de contrôle de Bel, annonce son intention de retirer le titre de la Bourse. Bel aura ainsi les coudées franches pour poursuivre le développement stratégique de ses activités, également réparties entre le laitier, le fruitier et le végétal.

Le groupe Bel et Lactalis ont annoncé le 19 mars être entrés en négociation exclusive dans le cadre de la cession de la marque Leerdammer, en échange d’actions Bel détenues par Lactalis. Le périmètre de cession englobe « Royal Bel Leerdammer NL, Bel Italia, Bel Deutschland, la marque Leerdammer et tous ses droits attachés, ainsi que Bel Shostka Ukraine », précise le communiqué. En échange, Bel compte récupérer près de 1,6 million d’actions du groupe, représentant 23,16 % de son capital, actuellement en possession de Lactalis.