Coup d’arrêt à la hausse des valeurs européennes de l’agroalimentaire au troisième trimestre

Coup d’arrêt à la hausse des valeurs européennes de l’agroalimentaire au troisième trimestre
Après trois trimestres consécutifs de hausse, l’IAA 80 d’Unigrains, regroupant les valeurs européennes de l’agroalimentaire, est repassé dans le rouge au cours du troisième trimestre de 2021. Les craintes d’un second semestre plus compliqué que prévu pèsent sur les marchés boursiers. Mais sur un an, l’IAA 80 conserve son avance avec une progression de 9 %.

L’embellie du deuxième trimestre, qui avait permis aux valeurs européennes de l’agroalimentaire de retrouver leurs niveaux d’avant la crise, n’a pas duré. L’indice IAA 80 d’Unigrains, tout comme les indices boursiers globaux, a marqué le pas au troisième trimestre (période de juin à septembre), sur des craintes d’un second semestre et d’une année 2022 plus compliqués qu’initialement escompté. « Les investisseurs voient d’un mauvais œil le resserrement de plus en plus probable des politiques monétaires des banques centrales, alors que les tensions inflationnistes ne diminuent pas.

Mots-clés