Protocole nord-irlandais : Londres menace Bruxelles de le suspendre mais sans trop y croire

Impatient d’obtenir une inflexion de la position europénne sur le protocole nord-irlandais, le Royaume-Uni a menacé l’UE d’utiliser l’article 16 de l'accord sur le Brexit pour suspendre certaines dispositions douanières. Toutefois, Londres aimerait rester dans le cadre de négociations constructives.

En l’absence de solutions rapides par l’UE pour une mise en œuvre pratique du protocole nord-irlandais, le secrétaire d’État britanique chargé du Brexit David Frost a menacé le 4 octobre, à l’occasion du congrès du parti conservateur, d’utiliser le mécanisme de sauvegarde de l’article 16 de l'accord de sortie de l'UE afin de suspendre unilatéralement certaines dispositions douanières post-Brexit. Toutefois, cette tentative pour infléchir la position bruxelloise en faveur d’une renégociation du protocole semble dès le départ vouée à l’échec.

Mots-clés