366 chercheurs pour inclure l’agroécologie dans les accords internationaux sur la biodiversité

24.07.2020 - 08:00
-
Ivan LOGVENOFF
-

Le cadre international sur la biodiversité (GBF) qui sera négocié lors de la prochaine Cop15 de Kunming « doit inclure des actions de conservation dans les paysages agricoles basés sur les principes de l’agroécologie », écrit un collectif de 366 chercheurs dans une lettre ouverte publiée le 20 juillet par la revue Nature. L’agriculture, rappellent les chercheurs, « est la forme d’utilisation des terres la plus extensive, occupant près d’un tiers de la surface mondiale, et mettant en danger près de 62 % des espèces menacées ».

Mots-clés