Accord commercial États-Unis/Chine : Bruxelles s’inquiète des retombées sur les exportations européennes

21.02.2020 - 08:00
-
(RM)
-
La Commission européenne estime que l’accès au marché, les indications géographiques et les mesures sanitaires et phytosanitaires, trois dispositions inscrites dans l’accord commercial de phase 1 signé le 15 janvier entre les États-Unis et la Chine, soulèvent aujourd’hui certaines inquiétudes. La principale crainte pour les Européens est de subir une chute brutale des exportations à destination de la Chine, qui déciderait ainsi de substituer les produits provenant des États-Unis à ceux produits en Europe.

La Commission européenne a fait part devant les eurodéputés de la commission de l’Agriculture du Parlement européen le 18 février à Bruxelles, de son inquiétude concernant l’engagement de la Chine à acheter l’année prochaine près de 40 Mrds de produits agricoles américains dont du soja, de la viande de porc, du bœuf, de la volaille, du coton, des céréales, de l’éthanol et des fruits de mer, qui s’inscrit dans le cadre de l’accord commercial phase 1 signé avec les États-Unis le 15 janvier à Washington (1).