Avenir de la Pac : les eurodéputés proposent une politique véritablement commune

Dans son rapport sur « l’avenir de l’alimentation et de l’agriculture », la commission de l’agriculture du Parlement européen plaide pour une Pac mieux conçue, plus simple, équitable et durable, financée adéquatement et véritablement commune.  

Les États membres doivent pouvoir adapter la politique agricole de l’UE à leurs besoins, mais toute renationalisation de la Pac doit être exclue, souligne la commission de l’agriculture du Parlement européen qui a voté le 16 mai, par 32 voix contre 5 et 6 abstentions, le rapport du démocrate-chrétien italien Herbert Dorfmann (1) sur la communication de la Commission de Bruxelles du 29 novembre 2017 intitulée « L’avenir de l’alimentation et de l’agriculture » (2).

Mots-clés