Bien-être animal : les eurodéputés alertent sur les importations de viande de cheval d’Uruguay et d’Argentine

« Comment est-il possible que deux ans après la publication de rapports » de l’Office alimentaire et vétérinaire de l’UE montrant que le bien-être des chevaux destiné à la consommation humaine en Uruguay et Argentine n’est pas respecté, « la Commission européenne n’ait pas interdit les importations de viande de cheval en provenance de ces deux pays », a interpellé 17 février la vice-présidente de la commission de l’Environnement du Parlement européen, Anja Hazekamp (Pays-Bas, Gauche unitaire européenne).