Vin

Bruxelles réclame à Pékin l’ouverture de consultations entre entreprises

28.10.2013 - 08:10
-
(FXS)
-
La Commission européenne demande à Pékin que les consultations bilatérales sur l’enquête antidumping et anti-subventions chinoise concernant les vins de l’UE débutent enfin entre les entreprises du secteur pour tenter de trouver une solution négociée. Au niveau politique, le dossier a été soulevé par la France lors d’une réunion du Conseil des Vingt-huit et devait l’être à l’occasion d’échanges de vues à Bruxelles en vue du prochain sommet UE/Chine.
À la demande de la France, la Commission européenne a fait le point le 18 octobre, devant les ministres du commerce des Vingt-huit, de l’évolution du dossier concernant l’enquête antidumping et anti-subventions lancée en juin par Pékin sur les vins de l’UE. Cette procédure était une réponse à la décision de Bruxelles d’instaurer des droits antidumping sur les panneaux solaires chinois.