Covid-19 : la gouvernance mondiale s’active pour éviter une crise alimentaire

24.04.2020 - 08:00
-
(RM)
-
En l’absence de mesures rapides, la pandémie de Covid-19 risque d’aggraver en 2020 le sort de 135 millions de personnes déjà en forte insécurité alimentaire en 2019, prévient le rapport mondial sur les crises alimentaires 2020, publié le 21 avril par des institutions onusiennes et des bailleurs de fonds internationaux. Pour contenir l’ampleur de cette crise, le rapport propose différentes mesures pour protéger la chaîne d’approvisionnement alimentaire. En parallèle, le G20, l’Union africaine ou encore l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) s’engagent pour garantir une continuité du système alimentaire tout en lui apportant des améliorations.

Face aux risques réels de pénurie alimentaire, « des actions anticipatives doivent être entreprises dès maintenant afin de sauvegarder les moyens de subsistance des personnes les plus vulnérables ainsi que les systèmes agroalimentaires connexes pour protéger la chaîne d’approvisionnement alimentaire », indique le rapport mondial sur les crises alimentaires 2020, publié le 21 avril par des agences de l’Organisation des Nations-Unies (Onu) et des bailleurs de fonds internationaux.

Mots-clés