Des États membres appellent Bruxelles à interdire l’élevage d’animaux à fourrure

02.07.2021 - 09:34
-
(RM)
-
Pour des raisons de bien-être animal et d’éthique, l’Autriche et les Pays-Bas, soutenus par de nombreuses autres délégations, appellent la Commission européenne à interdire l’élevage d’animaux à fourrure. Mais Bruxelles estime qu’il s’agit d’une prérogative nationale.

Dans une déclaration commune, l’Autriche et les Pays-Bas, avec le soutien de la Belgique, de l’Allemagne, du Luxembourg et de la Slovaquie, ont invité le 28 juin, à l’occasion d’un Conseil Agriculture, la Commission européenne à « étudier les possibilités d’interdire définitivement l’élevage d’animaux à fourrure (notamment les visons) dans l’UE pour des soucis de santé, de bien-être des animaux et d’éthique et à présenter une proposition législative pour atteindre cet objectif ».