En Argentine, les occupations illégales de terres se multiplient

27.11.2020 - 08:00
-
Marc-Henry André
-
Face à une multiplication des occupations illégales de terres, le gouvernement argentin procède aux expulsions tout en soutenant la cause des occupants en quête d’un toit et d’un travail.

Suite à une décision de justice, quatre mille gendarmes ont procédé, le 29 octobre, au délogement violent d’environ trois mille personnes qui avaient installé illégalement des logements précaires sur un terrain de 100 hectares à Guernica, près de Buenos Aires. Les scènes de rixe entre gendarmes et délogés ont eu un fort retentissement médiatique qui a placé au centre du débat public les questions du droit au logement et du respect – ou non – de la propriété privée. Car le nombre d’usurpations de terrain en Argentine est en forte hausse.

Mots-clés