Europe orientale

En Bulgarie, les germes d’une classe agricole moyenne et entreprenante

15.10.2012 - 12:09
-
(MN)
-
Malgré les difficultés pour la Bulgarie pour combler le fossé entre les grands domaines céréaliers et les micro-exploitations, des chefs d’entreprise sont en train de semer les germes d’une classe agricole moyenne et entreprenante. C’est l’un des points forts qui ressortent d’une visite de quatre jours de journalistes français, organisée par le ministère bulgare de l’Agriculture et de l’Alimentation du 22 au 26 septembre. Suite de notre reportage après l’article paru dans le n° du 8 octobre.
Entre les gros investisseurs et les très petites exploitations de moins de cinq hectares, des entrepreneurs de dimension moyenne investissent dans l’agriculture bulgare. Cette classe d’entrepreneurs qui a été montrée par le ministère bulgare de l’Agriculture et de l’Alimentation du 22 au 26 septembre n’est ni issue de firmes internationales ou d’intérêts financiers ou d’États en recherche de terres arables. Ils ne sont pas non plus issus de milieux agricoles au sens où on l’entend couramment en France, dans la mesure où ce ne sont pas des descendants d’agriculteurs.
Mots-clés