Étiquetage alimentaire : les États membres « premiers responsables » de la lutte contre la « fausse viande »

31.08.2018 - 08:00
-
(FXS)
-
Alors que, aux États-Unis, le Missouri vient d’interdire l’appellation viande pour les produits d’origine végétale, la Commission européenne juge que, dans l’UE, il revient aux États membres d’assurer l’application correcte de la législation communautaire existante qui donne les moyens de lutter contre les dénominations trompeuses.

Le Missouri est devenu le 28 août le premier des 50 États américains à définir officiellement la viande comme un aliment issu des animaux, empêchant les produits d’origine végétale d’utiliser cette appellation (1).

Mots-clés