Etiquetage nutritionel : l'UE face à la compléxité de l'harmonisation

Dans sa stratégie de la « ferme à la table » présentée le 20 mai, la Commission européenne a fixé comme un de ses principaux objectifs la mise en place d’un étiquetage nutritionnel obligatoire harmonisé sur le devant des emballages au sein de l’UE. Plusieurs experts des États membres et parties prenantes ont déjà exprimé leur soutien à cette proposition avec une préférence pour le Nutri-Score. Toutefois, les divergences de systèmes actuellement mis en place pourraient compliquer la donne. Une évaluation d’impact des différents systèmes est attendue en 2020 avant que la Commission européenne soumette des propositions législatives.

Un des objectifs prioritaires fixés par la Commission européenne dans le cadre de la stratégie "de la ferme à la table » (1), présentée officiellement le 20 mai, sera de proposer un étiquetage nutritionnel obligatoire harmonisé sur le devant des emballages au sein de l’UE afin de « permettre aux consommateurs de faire des choix alimentaires informés, sains et durables ».

Mots-clés