Future Pac : les États membres attendent des clarifications

15.12.2017 - 08:00
-
AG
-
Sans s’y opposer fortement, les ministres de l’Agriculture des Vingt-huit n’ont pas non plus accueilli à bras ouverts les premières propositions de la Commission européenne sur la future Pac. C’est en particulier le nouveau système de mise en œuvre, qui laisserait aux États membres, voire aux régions, l’application de cette politique qui suscite des interrogations. Ils craignent d’une part une renationalisation de la Pac mais surtout une complexification de sa mise en œuvre.

Les ministres de l’Agriculture de l’UE, réunis le 11 décembre à Bruxelles, ont réservé un accueil plutôt tiède aux orientations de la Commission européenne pour la prochaine Pac après 2020. Ils s’inquiètent en particulier du risque de complexification de la réglementation qu’impliqueraient les propositions de la communication sur l’avenir de la Pac adoptée le 29 novembre par la Commission européenne (1).

Mots-clés