Influenza aviaire hautement pathogène : premier cas découvert aux États-Unis depuis 2017

Les États-Unis ont confirmé, le 9 avril, la présence de l’influenza aviaire hautement pathogène de souche H7N3 dans un élevage de 34 000 dindes de Caroline du Sud, une première dans le pays depuis 2017. Selon les autorités vétérinaires, cette souche aurait muté à partir d’une souche faiblement pathogène qui a été trouvée chez des volailles dans cette région récemment. Les mesures habituelles de destruction des animaux touchés, de restrictions de déplacements, et de surveillance à l’intérieur de la zone de confinement ont été mises en place.