Iran

La jeunesse rurale iranienne tourne le dos au nomadisme

24.06.2013 - 11:01
-
(CR)
-
L’Iran est un des pays les plus montagneux au monde. Traditionnellement, l’élevage nomade remplit les besoins en viande ovine de la population. Après plusieurs tentatives forcées des pouvoirs publics, c’est l’aspiration à une vie urbaine et moderne qui pourrait devenir le moteur de la sédentarisation des éleveurs nomades iraniens.
«L’essentiel du cheptel est aux mains des tribus nomades », explique Jean-Pierre Digard, directeur de recherche émérite au CNRS du laboratoire mondes iranien et indien. En Iran, 75% du cheptel national sont détenus par les éleveurs nomades répartis sur les nombreux massifs montagneux du pays et totalement absents des deux grands déserts du pays (Grand désert salé et le désert de Lourt).