Sécurité alimentaire

La spéculation et les biocarburants montrés du doigt par la FAO

Durcir la réglementation relative à la spéculation, « abandonner les objectifs fixés » pour les biocarburants et les subventions dont ils bénéficient : telles sont les recommandations d’experts internationaux à haut niveau qui ont été soumises au Comité de la sécurité alimentaire mondiale, instance internationale et intergouvernementale réunie pour sa session annuelle au siège de la FAO.
Le directeur général de la FAO, Jacques Diouf, a dénoncé le 17 octobre à Rome, à l’occasion de la 31e Journée mondiale de l’alimentation, la volatilité des prix alimentaires, demandant notamment, pour contrer ce phénomène, « plus de transparence dans les marchés alimentaires mondiaux ». La lutte contre la faim dans le monde passe désormais par une aide aux pays en développement qui les rendrait autonomes du point de vue alimentaire, a estimé de son côté le ministre français de l’agriculture, Bruno Le Maire, qui rencontrait M.