Biotechnologies

Le Canada adopte un système d’étiquetage volontaire des OGM

Le gouvernement canadien a adopté mi-avril une législation sur l’étiquetage volontaire et la publicité des produits contenant ou non des organismes génétiquement modifiés (OGM).

Les autorités de Canberra ont décidé de laisser le choix à l’industrie alimentaire de spécifier si les produits qu’ils vendent au Canada « sont ou ne sont pas issus du génie génétique » et d’édicter des paramètres pour veiller à ce que les éventuelles mentions soient informatives, vérifiables et non trompeuses.

Cette loi a été élaborée « pour fournir le choix aux consommateurs et n’implique pas qu’il y ait des risques pour la santé ou la sécurité associés aux produits dans son domaine d’application », a indiqué l’Office des normes générales du Canada.

Mots-clés