Les biocarburants jugés responsables d’un tiers de la hausse des prix d’ici 2017

Selon Loek Boonekamp, les biocarburants seront responsables d’un tiers de la hausse des prix dans les dix années à venir. Pour l’économiste, leur impact est important parce qu’ils sont soutenus par des politiques gouvernementales. D’après l’économiste, si elles permettent d’améliorer l’indépendance énergétique des pays qui les mettent en œuvre ou si elles améliorent le revenu des producteurs, elles ont aussi des effets secondaires qui les rendent moins efficaces que ce à quoi l’on aurait pu s’attendre. Une approche que corrobore l’Agence internationale pour l’énergie.