Politique agricole

Les députés ont voté la loi d’orientation

Ça y est : le projet de loi d’orientation agricole a été adopté le 18 octobre dans l’après-midi par l’Assemblée nationale. Le scrutin a reproduit le traditionnel clivage droite-gauche. 376 députés se sont prononcés positivement, 150 négativement. Il s’agit d’un côté des membres des groupes UMP et UDF, de l’autre des socialistes et des communistes. En douze jours, l’Assemblée nationale aura adopté 35 articles de loi qui pourraient introduire des changements significatifs dans l’agriculture .

S’il était prévisible que la gauche vote contre le projet qu’elle n’a cessé de considérer comme trop libéral, le ministre de l’Agriculture, Dominique Bussereau, pouvait redouter une fronde à droite. Or, il n’y a pas eu d’abstentions du côté de la droite et encore moins de votes négatifs. Cela était loin d’être acquis d’avance compte tenu des réserves exprimées par les centristes de l’UDF mais aussi par certains élus de l’UMP, comme l’ancien ministre et syndicaliste François Guillaume, très présent dans la discussion.