Mesures transitoires de la Pac : la Commission européenne refuse toujours une période de deux ans

26.06.2020 - 08:00
-
(AG)
-
C’était le principal point de discussion, dès le départ, de la proposition de la Commission européenne sur les mesures transitoires de la Pac pour 2021 et cela reste, au moment de conclure, la principale pierre d’achoppement : les règles actuelles de la Pac doivent-elles être prolongées d’un an comme le propose l’exécutif européen – ou – comme le demandent le Parlement européen et de nombreux États membres – de deux ans ? La Commission européenne n’a pas encore accepté de changer de position sur ce point, alors que même ceux qui étaient initialement en faveur d’une période transitoire limitée à un an admettent que la prochaine réforme de la Pac ne sera pas prête à temps pour entrer en vigueur le 1er
> janvier 2021. Un compromis sur ce dossier devrait être finalisé le 30 juin.

Un compromis entre les trois institutions européennes (Commission, Parlement et Conseil) sur le futur règlement transitoire pour la Pac après 2020 est proche d’être trouvé mais les discussions achoppent toujours sur la question de la durée de cette période transitoire (un an comme le propose la Commission européenne, ou deux ans comme le demandent le Parlement européen et de nombreux États membres) (1).

Mots-clés