OGM, l’histoire sans fin

L’avis négatif que vient de rendre le service juridique du Conseil de l’UE sur la proposition de la Commission européenne de renationaliser les autorisations d’importation d’OGM dans l’UE semble sceller le sort de ce projet critiqué de toutes parts. Les juristes émettent de « sérieux doutes sur la compatibilité » du dispositif avec le marché intérieur et les règles de l’OMC. Les ministres de l’agriculture des Vingt-huit qui avaient exprimé leurs réticences à l’encontre de cette révision de la réglementation ont désormais les mains libres pour la renvoyer à la Commission.

Mots-clés