Pac : Bruxelles dévoile un peu plus l’architecture du futur dispositif de verdissement

23.02.2018 - 08:00
-
AG
-
Le commissaire européen à l’agriculture Phil Hogan a apporté de nouvelles précisions sur le futur dispositif de verdissement de la Pac après 2020 qui sera plus simple et flexible et reposera sur une « nouvelle conditionnalité » plus ambitieuse à laquelle viendront s’ajouter des dispositions volontaires adaptées aux besoins locaux. Un système qui séduit globalement les États membres même si certains craignent toujours des distorsions de concurrence. Les ministres de l’agriculture de l'UE, qui préparent pour le mois de mars leurs orientations politiques sur cette future Pac, ont également échangé sur le ciblage des paiements directs, les aides couplées et la simplification du développement rural.

Le commissaire européen Phil Hogan est venu le 19 février avec de nouvelles précisions sur la future architecture du dispositif de verdissement de la Pac afin de rassurer les ministres de l’agriculture des Vingt-huit réunis à Bruxelles pour préparer leurs conclusions sur l’avenir de cette politique après 2020. Il propose d’une part une « nouvelle conditionnalité » des aides et d’autre part des dispositifs volontaires pour inciter les agriculteurs à aller plus loin que ce socle de base (1).

Mots-clés