Pac : des progrès mais pas d’accord

La présidence roumaine du Conseil de l'UE va se contenter de présenter aux ministres de l’agriculture de l’UE le 18 juin à Luxembourg un rapport d’avancement des négociations sur la future Pac, faute d’avoir pu obtenir un premier accord partiel. Un certain nombre de points centraux des trois règlements qui constituent ce paquet de réforme doivent encore être discutés plus en avant, le nouveau modèle de mise en œuvre et la nouvelle architecture verte en particulier. Le dossier est désormais entre les mains de la Finlande qui prend la présidence tournante du Conseil le 1er juillet avec l’ambition de conclure les pourparlers dès que le cadre financier 2021-2027 de l'UE sera finalisé.

Ambition nettement revue à la baisse, et agenda largement allégé par rapport à ce qui était initialement attendu pour le dernier Conseil agricole de l'UE présidé par la Roumanie. Celle-ci aurait souhaité organiser une négociation marathon sur deux voire trois jours pour arracher une « approche générale partielle » sur la future Pac, mais finalement les ministres ne se réuniront le 18 juin à Luxembourg que pour approuver un rapport de progrès des discussions sur ce dossier. Et le reste de la journée sera consacré aux questions de pêche

Mots-clés