Pac : la Confédération paysanne craint que le verdissement soit oublié

11.11.2013 - 09:20
-
Rédaction Agra Presse Hebdo
-

Alors que le verdissement devait être la grande avancée de la réforme de la Pac, la Confédération paysanne craint que cette volonté ne devienne qu’une « caution verte » : « De lobbying en renoncements, le dispositif a finalement perdu toute son ambition. Les négociations prennent le chemin d’un paiement vert pour tous, sans qu’il faille changer quoi que ce soit aux pratiques », regrette le syndicat, qui note que même la monoculture de maïs pourrait bénéficier des paiements verts, si le maïs semence, le maïs grain et le maïs doux viennent à être considérés comme des cultures différentes.