Pac : la rapporteure parlementaire plaide pour deux ans de mesures transitoires

07.02.2020 - 08:00
-
(AG)
-
Une transition d’une année seulement entre la Pac actuelle et la prochaine serait l’idéal mais, compte tenu du retard pris par les discussions sur le cadre financier pluriannuel de l’UE, deux ans devraient être nécessaires, indique dans son projet de position sur ce règlement pour le Parlement européen l’eurodéputée Elsi Katainen. Elle s’oppose par ailleurs fermement à toute réduction des crédits de la Pac durant cette période. Les eurodéputés devraient finaliser leur position sur ce dossier fin avril.

Dans son projet de position pour le Parlement européen, l’eurodéputée Elsi Katainen (centriste, Finlande) propose que la période transitoire qui fera le lien entre la Pac actuelle et la prochaine puisse durer deux ans (au lien d’un), soit jusque fin 2022. Bien qu’elle soutienne une transition d’un an « en principe », elle souligne, lucide, qu’en raison des complexités et de l’état d’avancement des négociations sur la réforme de la Pac et le cadre financier pluriannuel, il est probable qu’une courte période de transition « ne soit pas suffisante ».

Mots-clés