Pac : le nouveau modèle de mise en œuvre, un défi pour les agences nationales de paiement

31.01.2020 - 08:00
-
(AG)
-
Les agences nationales de paiement des États membres semblent plutôt soutenir les propositions de réforme de la Pac – avec son nouveau modèle de mise en œuvre et le passage à un système de performance – qui leur donnera plus de flexibilité pour la gestion des interventions dans le secteur agricole. Mais elles craignent quand même la complexité des critères de suivi.

Les représentants des quatre agences nationales ou régionales de paiement (Pologne, Portugal, Italie et Allemagne) venus échanger le 22 janvier avec les députés de la commission de l’Agriculture du Parlement européen sur le nouveau modèle de mise en œuvre de la future Pac, ont globalement soutenu les objectifs du dispositif proposé par Bruxelles. Ils espèrent qu’un maximum de subsidiarité leur sera confiée, leur permettant de répondre à la diversité des situations locales et de cibler plus précisément leur intervention dans les secteurs prioritaires à leurs yeux.

Mots-clés