Pac : les discussions des ministres de l’UE avancent, mais aucun accord en vue

Les ministres de l’agriculture de l’UE, réunis le 19 novembre à Bruxelles, ont terminé le premier examen technique des propositions de la Commission européenne pour la future Pac. Après les plans stratégiques, ils se sont cette fois penchés sur l’OCM unique et le règlement horizontal. Leur principale inquiétude : la complexité administrative du nouveau dispositif de contrôle de la performance. Si leurs travaux ont globalement bien avancé, ils restent néanmoins bien loin d’un accord. La présidence autrichienne du Conseil se contentera donc au mois de décembre de l’adoption d’un rapport d’étape sur les négociations avant de passer la main à la Roumanie pour le premier semestre 2019. Les eurodéputés de la commission de l’agriculture du Parlement européen ont, de leur côté, eu un premier échange sur les trois projets de leurs rapporteurs le 21 novembre (1).

La ministre autrichienne de l’agriculture, Elisabeth Köstinger, a admis, le 19 novembre à l’issue du Conseil agricole de l'UE à Bruxelles, qu’elle devrait se contenter de faire adopter un rapport d’étape sur les discussions des États membres concernant la prochaine Pac lors du dernier Conseil de l’année, le 17 décembre. Et non pas, comme elle l’espérait, une approche générale des Vingt-huit. La présidence autrichienne n’aura pourtant pas ménagé ses efforts durant ces derniers mois. Un premier examen détaillé des propositions de Bruxelles a pu être mené.

Mots-clés