Pac : les États membres freinent les velléités de Bruxelles

Les ministres de l’agriculture de l’UE poursuivent leurs discussions sur la future Pac sous la pression de la présidence roumaine du Conseil et de la Commission européenne qui veulent conclure, au moins partiellement, les discussions d’ici la fin juin. Mais de nombreux ministres se montrent réticents, estimant qu’en l’absence de visibilité sur les perspectives financières de l’UE, il est prématuré de prendre position sur la Pac.

La fin de la présidence roumaine du Conseil (le 30 juin) approchant, le commissaire européen Phil Hogan a, une nouvelle fois, tenu à appeler les ministres de l’agriculture de l’UE, réunis le 14 mai à Bruxelles, à trouver au plus vite un compromis sur la future Pac. « Je suis convaincu qu’il faut adopter une position permettant de commencer les trilogues peu après que le Parlement européen aura finalisé sa position » cet automne, a insisté Phil Hogan.

Mots-clés