Pac post-2020 : les débats repartent lentement

Les ministres de l'agriculture de l'UE ont repris leurs travaux sur la future Pac, sous la présidence de la Roumanie, en abordant la question du règlement horizontal (gestion, contrôles et financement), et tout particulièrement deux points sensibles de ce dossier : les rapports annuels de performance et le financement de la réserve agricole de crise. Mais si elle veut, comme elle l'annonce, parvenir à un accord partiel du Conseil (même en l'absence de compromis sur le budget communautaire post-2020), la Roumanie va devoir intensifier les débats, car de nombreuses questions restent en suspens.

La Roumanie, qui assurait le 28 janvier la présidence de son premier Conseil agricole, a indiqué son intention de présenter aux ministres de l’agriculture de l’UE un texte de compromis sur l’avenir de la Pac dès leur prochaine réunion du 18 mars à Bruxelles. L’objectif étant de parvenir à une « approche générale partielle » sur les propositions de la Commission européenne sur les trois volets de cette réforme (plans stratégiques, règlement horizontal et OCM) d’ici le mois de juin – et ce malgré les incertitudes sur le cadre budgétaire post 2020 et le Brexit.

Mots-clés