Pac post-2020 : les États membres discutent, mais ne négocient pas encore vraiment

La présidence roumaine du Conseil de l'UE tente de faire avancer les discussions des États membres sur la future Pac. Des projets de compromis sur les trois volets des propositions de la Commission européenne en la matière sont sur la table. Cependant, les délégations restent toujours aussi divisées à mesure que les experts entrent dans les détails du nouveau dispositif. Et les questions les plus sensibles, celles touchant les enveloppes financières, ne peuvent pas être abordées tant que les discussions entre chefs d’État et de gouvernement sur le futur budget communautaire ne sont pas finalisées. Mais, le Parlement européen ayant décidé de ne pas se prononcer avant les élections européennes du mois de mai, le temps ne presse plus vraiment.

Sur la base des projets de compromis préparés par la présidence roumaine du Conseil de l'UE pour les trois volets de la future Pac (plans stratégiques, OCM et règlement horizontal), les experts des États membres de l’UE ont poursuivi leurs discussions, le 4 mars, en vue de préparer les débats des ministres de l’agriculture du 18 mars à Bruxelles. Mais à ce stade, ils restent toujours divisés sur la plupart des sujets.

Mots-clés