Riz : des eurodéputés appellent à réactiver la clause de sauvegarde

24.03.2022 - 18:01
-
(RM)
-
Réunis en commission de l’Agriculture, des eurodéputés ont exhorté la Commission européenne à redéclencher la clause de sauvegarde, qui a expiré en janvier, sur les importations de riz indica en provenance du Cambodge et de Birmanie. Bruxelles a seulement indiqué qu’elle était en train de réévaluer sa pertinence dans le contexte du système des préférences généralisées.

En raison de l’expiration en janvier de la clause de sauvegarde qui avait été déclenchée 2019 sur le riz indica en provenance du Cambodge et de Birmanie, des eurodéputés de la commission de l’Agriculture ont appelé le 22 mars la Commission européenne à la réactiver sans délai. Cette mesure a imposé pendant trois ans un droit de douane de 175 €/tonne progressivement réduit à 150 €/t en 2020 et 125 €/t en 2021. Les pays producteurs de l’UE (Italie, Espagne, Grèce…) dénonçaient l’augmentation de 89 % des importations de riz indica à bas prix sur les cinq campagnes précédentes.