UE/Brésil : tensions dans le secteur de la volaille

20.04.2018 - 08:00
-
FXS
-
Le Brésil a de nouveau autorisé la reprise des exportations vers l’UE de volaille provenant d’unités de production soumises à embargo, mais redoute une interdiction d’importation européenne. En attendant, les industriels et le négoce de la volaille de l’UE s’indignent que les eurodéputés partis au Brésil début avril pour s’informer sur les conditions de production et le contrôle de la viande dans ce pays n’aient pas pris en considération leur secteur. Un « malentendu », selon le Parlement européen.

Le ministère brésilien de l’agriculture a annoncé le 18 avril que le plus important transformateur de volaille du pays, BRF, objet d’une enquête pour fraude, était autorisé à reprendre ses activités dans neuf établissements dont il avait suspendu mi-mars la certification pour l’exportation dans l’UE. Une décision prise, a-t-il précisé, alors que « l’Europe a fait état d’un retrait d’autorisation pour ces abattoirs, mais manque de raisons techniques pour agir ainsi » (1).

Mots-clés